Pourquoi les russes sourient peu?

Posted on: 2013/11/26 | Bon à savoir, Toutes les Nouvelles

Pourquoi les russes sourient peu?

Nous entendons fréquemment les étrangers dire que les russes sourient rarement. Nous même nous ne nous rendons pas compte, qu’en comparaison d’autres pays Orientaux et Occidentaux, nous sourions vraiment moins. Que cela veut-il dire?

1. Le sourire dans la communication russe n’est pas un signe de politesse.

Les sourires occidentaux, lorsque l’on salue quelqu’un, sont l’expression d’une politesse pure. Plus la personne sourie, plus elle démontre sa gentillesse à son interlocuteur.

Le constant sourire culturel est appelé par les russes “faux sourire” et est considéré comme un mauvais signe par rapport à cette personne, l’indication de sa fausseté, sa réserve, sa réticence à découvrir ses vrais sentiments.

Le sourire russe est le signe d’un attachement personnel, et non de politesse.

2. Les russes ne sourient pas aux étrangers.

Le sourire dans la communication russe est adressé uniquement aux familiers. C’est pourquoi les vendeuses ne sourient pas aux clients – elles ne les connaissent pas. Mais si la vendeuse connaît un de ceux-ci, elle lui sourira certainement!

3. Pour le russe, sourire en réponse est exceptionnel.

Si le russe voit un étranger lui sourire, il cherchera sans doute la raison de cet amusement. Peut-être que quelque chose en lui, ses vêtements ou sa coupe de cheveux, a poussé cette personne à se moquer.

4. Les sourires russes doivent avoir une vraie et évidente raison qui justifie ce sourire d’un point de vue extérieur. Dans un proverbe unique russe, dont on trouve des équivalents dans d’autres cultures, il est dit: “Rire sans raison est signe de niaiserie”.

5. L’absence de sourire des russes (en réalité, l’absence de sourire, ne signifie pas qu’il ne soit pas extrêmement joyeux, gai et plein d’esprit) est illustré dans le folklore russe, où nous trouvons de nombreux proverbes “contre” le rire et les plaisanteries. Extraits du dictionnaire du peuple russe de Vladimir Daly Poslovicy:

  • La plaisanterie peu dégénérer en conflit.
  • Le rire incite au péché.
  • Le rire équivaut au péché. – Les rire conduisent aux larmes. – Dans les plaisanteries, il n’y a pas de vérité.

6. Chez les russes, il n’est pas d’usage de sourire au travail ou durant une activité sérieuse.

7. Le sourire russe est offert seulement lorsqu’il est sincère, on le considère comme une expression sincère de bonne humeur ou d’affection pour l’interlocuteur.

Ainsi, si vous le touriste souri – cella ne signifie rien pour les russes, il a été appris pour sourire à chacun et si le russe a souri – il l’a fait parce que l’a vraiment voulu.

Commentaires