Les Quartiers Du Centre De Moscou

A l’image de nombreuses villes européennes, Moscou est bâtie selon un modèle de cercles concentriques. Le Kremlin en est la pierre angulaire, puis la Ceinture de Boulevards, Boulvarnoye Koltso, encerclée à son tour par la Ceinture de Jardins, ou Sadovoye Koltso. Les quartiers résidentiels les plus convoités se situent à l’intérieur de la Ceinture de Jardins : l’Etang des Patriarches, Tchisti Proudi, Tverskaya et Arbat-Kropotskinskaya. Chaque quartier joue un rôle particulier dans l’histoire et la vie de Moscou.

La Ceinture de Boulevards est la plus charmante de la ville, car elle se situe dans le centre historique de Moscou. Les boulevards de Moscou ont été organisés de façon à ce que les voies de circulation longent un magnifique parc, agrémenté de sentiers et de bancs pour les promeneurs, d’étangs et de terrains de jeux pour les enfants

Arbat – Kropotkinskaya

Le quartier du Vieux Arbat est le symbole vivant de l’ancien Moscou. La zone située entre le Vieux Arbat et Prechistenka nous fait pénétrer dans un monde de petites ruelles, où chaque maison baigne dans l’atmosphère du vieux Moscou. La rue Arbat, la plus populaire de Moscou, est en permanence animée par des spectacles de rue. C’est une rue pavée, bordée d’arbres, éclairée par des réverbères, le Montmartre moscovite.

Kropotkinskaya est l’un des plus beaux quartiers de Moscou, à proximité des principales attractions de la ville, mais sans les contraintes liées au bruit et à l’affluence. La cathédrale du Christ-Sauveur est une copie de celle qui fut détruite par Staline en 1931. C’est un monument immense, la plus grande cathédrale de l’église russe, symbole de l’orthodoxie, avec ses 22 000 mètres carrés de surface peinte, et ses 105 mètres de hauteur. Prés de la Cathédrale, s’étale un quartier où le charmant Art Nouveau du début du XXème siècle se mêle aux demeures réalisées par des architectes modernes.

Chistie Prudy

Un grand nombre d’endroits à Moscou sont perçus de manière ambiguë. L’un d’eux est Chistie Prudy. Au milieu du grand boulevard Chistoprudny, s’étend un étang entouré de vieux tilleuls, de châtaigniers, d’arbustes et de pelouses soignées. Cet endroit est particulièrement aimé de la jeunesse informelle, mais aussi des fans et des supporteurs d’équipes de foot. L’étang est dans un quartier historique avec quelques bâtiments modernes qui s’intègrent parfaitement dans le paysage urbain. L’étang et le petit parc adjacent sont une source d’énergie pour la vieille ville de Moscou. Un lieu chargé d’histoire, unique et coloré.

Chistie Prudy est un quartier très attractif pour un pied à terre. Calme, propre et très proche du centre ville, il est idéalement desservi par les transports. C’est aussi l’un des plus vieux et plus verts quartiers de Moscou.
Avec une histoire très particulière, Chistie Prudy peut être fier de ses anciens et magnifiques bâtiments qui reflètent les tendances urbaines de la période prérévolutionnaire. La construction dans ce quartier a toujours été très dense, mais très peu de tours y ont été installées, ce qui a permis de conserver l’atmosphère authentique de la vielle ville de Moscou.

Aujourd’hui de nouveaux bâtiments voient le jour dans ce quartier, mais l’architecture moderne de Chistie Prudy est tellement bien pensée qu’elle n’altère pas le visage historique des vielles rues, et s’intègre parfaitement dans cet îlot de culture.
С’est aussi un quartier très agréable pour se promener. C’est un authentique quartier de Moscou, bien éloigné de l’image d’Épinal: des rues trépidantes et affairées jouxtent de calmes ruelles et des patios à l’architecture traditionnelle.

Kitai Gorod

Kitai Gorod est sans doute le quartier le plus intéressant de Moscou, puisque c’est à la fois le centre culturel et le quartier des clubs de la ville. La plupart des immeubles mêlent le traditionnel, l’Art Nouveau, et l’imposante architecture soviétique. Ce quartier recèle des chefs-d’œuvre architecturaux, comme la magnifique église de la Sainte-Trinité de Nikitniki, qui date de 1630.

Située au cœur de l’ancien quartier commerçant de Zariadé, la rue Varvaka est la plus ancienne de Moscou. S’y trouvent encore, comme témoins d’une époque révolue, les deux plus anciens bâtiments civils de la ville: le Palais des Boyards Romanov et l’ancien Hôtel des Anglais.

Le boulevard Chistoprudny est le second boulevard le plus long après Tverskaya. De beaux immeubles du XVIII et XIXème siècles surplombent un charmant étang d’un parc du Boulevard Ring. Le tramway Anouchka, reconnaissable à ses couleurs, s’arrête devant la station du même nom. Son parcours effectue une boucle autour de l’étang.

Frunzenskaya

Frunzenskaya est une zone exclusivement résidentielle, sans immeubles industriels. Le long de la rivière Moskva ; le quai Frunzenskaya offre de calmes espaces verts. Des immeubles gigantesques sont entourés de pommiers et de cerisiers qui donne à cet endroit un charme inoubliable, particulièrement au printemps.

En traversant la Moskva par le pont piéton Andreyevski, vous arrivez au jardin Neskoutchny et au parc Gorki, traversé par la Moscova. Fruzenskaya est un quartier idéal pour les familles avec enfants grâce à la profusion d’espaces de recréation et la proximité du parc Gorki adapté à la pratique du roller, du patin à glace et aux longues promenades. Le parc propose aussi des attractions telles que des montagnes russes et une grande roue, qui vous offre une magnifique vue panoramique sur Moscou.
Prés du centre ville, le couvent Novodevichy, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, est un très bel ensemble architectural fondé en 1524. Contrairement à d’autres monastères, il est resté pratiquement inchangé depuis le XVIIe siècle. C’est un endroit enchanteur au bord d’un lac. La légende veut que ce soit sur les rives de ce lac et devant le monastère de Novodièvitchi que Tchaïkovsky aurait eu l’idée du ballet “Le lac des Cygnes”.

Le métro moscovite est un véritable palais souterrain, et l’élégante station de métro Frunzenskaya en est une brillante expression. Elle fut l’une des dernières à être entièrement construite dans le style stalinien qui dominait l’architecture des stations moscovites depuis le milieu des années 1940.

Krasnopresnenskaya

Ce quartier est en pleine phase de transition, principalement avec le développement du projet Moskva-City, le futur centre d’affaires international de Moscou, à quelques minutes du centre-ville. Les constructions prennent place sur la berge Krasnopresnenskaya, sur d’anciens terrains industriels. L’ensemble du projet fait environ un kilomètre carré. Le but de Moskva-City est de créer une zone combinant affaires, divertissements, et espaces résidentiels, une première en Russie et dans toute l’Europe de l’Est. Ce quartier de 60 hectares a pour ambition de s’affirmer comme l’un des plus grands centres d’affaires au monde et entend rivaliser avec des quartiers tels que Battery Park (New York), Canary Warf (Londres) ou encore La Défense. Cependant la crise de 2007-2008 a freiné sa construction, et deux projets de plus hauts gratte-ciels d’Europe, voire du monde, ont été abandonnés.

Le plan de transport de Moskva-City inclue des voies de circulation routières, aériennes, mais aussi fluviales. Le quartier sera notamment relié aux aéroports de Sheremetevo, Vnukovo et Domodedovo, et comportera un héliport.

Krasnopresnenskaya comprend également le zoo de Moscou, la Maison Blanche et l’ambassade américaine. A proximité on trouve de nombreux restaurants, bars, cafés, boutiques et clubs.

Taganskaya

Les noms des rues et des ruelles du Mont Tagan rappellent ceux des villages d’artisans. Dans un quartier de potiers, il y avait trois églises généreusement décorées au grand dam des fabricants d’armures, des typographes, et des tisserands. Un superbe carrelage que l’on peut également admirer dans la région de Krutitskoye était fabriqué dans ce village.

Un nombre croissant d’entreprises se relocalisent dans ce quartier situé dans la zone orientale de la ville. C’est une destination nocturne de plus en plus populaire. La place Tagankaya ressemble à Las Vegas, pleine de néons, de casinos et de clubs.
Le célèbre gratte-ciel stalinien Kotelnicheskaya – qui se trouve à dix minutes à pied des deux stations de métro Taganskaya et Kitay-Gorod – se dresse fièrement à la jonction des rivières Moskova et Yauza. Des trois gratte-ciels résidentiels de la période stalinienne, Kotelniki, comme l’appellent les moscovites, est le plus spectaculaire. Il a fallu vingt ans pour le construire. Sa partie supérieure est haute de 26 étages et il comprend plus de 700 appartements. La plupart de ses fenêtres et de ses balcons offrent les plus belles vues de Moscou : les rivières, le Kremlin et la Cathédrale du Christ-Sauveur. Le bâtiment comprend garages, épicerie, salon de beauté et même un bureau de poste. « L’Illusion », cinéma unique à Moscou où l’on peut voir de rares classiques mondiaux et européens, se trouve au rez-de-chaussée du bâtiment. Des acteurs russes célèbres, et la légendaire ballerine Galina Ulanova y possédaient un appartement. Aujourd’hui, c’est une adresse populaire auprès de nombreux expatriés.

Il y a plusieurs théâtres dans le quartier, y compris deux antennes du légendaire théâtre Taganka, le Théâtre Dramatique Russe, le centre Vouisotsky et le Théâtre National de Marionnettes de Moscou.

De mai à septembre, il est possible de faire une ballade fluviale, croisière peu connue et agréable pour visiter la capitale en 1h30.

Le boulevard Tsvetnoy

“Tsvetnoy” signifie “fleur” en russe, allusion au marché floral à proximité. Ce boulevard est un secteur central de Moscou, où les boutiques et le centre d’affaires jouxtent des espaces verts. Situé entre la rue Sretenka et la rue Tverskaya, ce quartier est idéal pour trouver un logement bon marché.

Le boulevard est connu pour abriter le Cirque de Moscou, qui fut l’unique cirque entre 1926 et 1971 et qui reste le plus réputé.

La plupart des immeubles anciens le long de la rue Sretenka ont gardé leurs façades originales mais ont été complètement transformés en centres des affaires et en zones résidentielles. Les boulevards Petrovsky et Rozhdestvensky, avec leurs vieux arbres centenaires remarquablement bien préservés, offrent de superbes balades estivales.

Tverskaya-Kremlin

Au XIVe siècle, c’était la route qui reliait Moscou à Tver. Des palaces magnifiques et des hôtels particuliers y furent construits, avec le Kremlin à seulement cinq minutes de marche.

Le Kremlin, qui domine la rive gauche de la Moscova, est une véritable ville fortifiée, une cité interdite russe, avec ses 28 hectares de cathédrales et de palais. C’est également le haut lieu du tourisme moscovite, même s’il continue d’abriter les organes du pouvoir.

La rue Tverskaya est une large avenue centrale, pleine d’énergie, bordée de larges immeubles avec des boutiques, des clubs, des cafés et des restaurants divers et variés. Vous ne pouvez pas être plus central! Pour s’amuser et se faire plaisir, c’est le meilleur quartier. La rue Tverskya, c’est les “Champs Elysées” moscovite.

Pendant les fêtes nationales, la circulation sur Tverskaya est interdite, et les rues se transforment en un lieu de fête permanent. La place Pouchkine, haut lieu de rencontre, est l’une des plus majestueuses place de la ville. Elle est très appréciée des jeunes qui aiment s’y réunir pour des concerts de rock, par exemple. Les privilégiés qui ont des fenêtres donnant sur la rue peuvent profiter des festivités depuis leur balcon.

Le cinéma Pouchkinsky, l’un des meilleurs de Moscou, se situe également sur la place. A gauche du cinéma, dans la rue Malaya Dmitrovka, on accède à la très belle église de la Nativité et au très populaire théâtre Lenkom.

Zamoskvorechie

Zamoskvorechie est un vieux quartier de marchands moscovites. On peut traduire Zamoskvorechie en français par ‘Derrière la rivière Moscova’, ce qui décrit exactement où il est situé. Beaucoup d’espaces verts – et donc moins de circulation – enveloppent ce quartier dans un épais manteau de nature et de calme. Il y règne une atmosphère bien particulière, et c’est un vrai plaisir que de se promener dans les rues étroites et les patios.

Aujourd’hui, c’est un quartier ‘branché’ de Moscou, et également le siège social de nombreuses banques russes. On y trouve des quartiers résidentiels très intéressants. La zone autour de Zamoskvorechye a connu un développement immobilier très dynamique.

Sur la rive droite, ce quartier possède de belles églises et des demeures anciennes, comme le monastère Danilovsky, le premier monastère fortifié de Moscou, situé dans un lieu apaisant et ressourçant, pour bien s’oxygéner loin du centre.

Culturellement, ce quartier offre pas moins que l’un des plus grands musée du monde, la galerie Tretiatov, “le Louvre russe”, qui retrace toute l’histoire de l’Art russe et abrite la célèbre Trinité de Roublev; et la nouvelle galerie Tretiatov, située entre les deux rives dans un cadre spacieux et lumineux.

Kutuzovsky

L’avenue Kutuzovsky est l’artère principale qui part du centre ville. Elle est entourée de condominiums résidentiels imposants qui furent les logements de fonction de nombreux membres du politburo (les cadres du parti communiste). Aujourd’hui, les étages inférieurs de ces immeubles abritent des boutiques de mode internationales et de luxueux détaillants.

Le Parc de la Victoire, situé sur le Mont Poklonnaya, est l’un des meilleurs endroits pour admirer Moscou. Le parc honore la mémoire des millions de personnes tuées pendant la Seconde Guerre Mondiale ainsi que des survivants. L’Arc de Triomphe se dresse sur le coté oriental du parc, au milieu de l’avenue Kutuzovsky. Il fut d’abord construit dans la gare ferroviaire Belorussky en 1834 pour commémorer la victoire russe sur Napoléon.

La partie orientale de l’avenue, dans le district de Dorogomilovo, qui s’est développée entre 1938 et 1963 est une zone résidentielle haut-de-gamme, où réside l’élite. La partie occidentale du Parc Podeby est moins chère, avec des appartements construits dans les années 1950–1980, à l’exception notable de la luxueuse Tour Edelweiss, construite dans les années 2000.

L’avenue Leningrad

L’avenue Leningrad est l’une des principales avenues qui va vers le nord, en partant de la rue Tverskaya jusqu’à la route de l’aéroport Sheremetyevo. Depuis 2005, cette artère est en pleine transition : la Ville de Moscou finance un projet de 38 millions de dollars pour la transformer en une autoroute avec voies de desserte.

Dans les années 1920, les artistes et écrivains soviétiques reçurent en présent des maisons privées avec ateliers dans un village jouxtant l’avenue. A la fin des années 1940, d’imposants immeubles staliniens furent construits dans cette rue alors en pleine en expansion. Les appartements étaient offerts majoritairement à des vétérans, des scientifiques hors-pairs, et des musiciens.

Aujourd’hui, l’avenue abrite l’école Anglo-américaine, le palais Petrovsky, et avoisine les collines Pokrovsky et le complexe sportif Chaïka.

Le palais Petrovski de style néogothique se dresse sur l’avenue. Il fut construit entre 1776 et 1780 en l’honneur de la victoire de la Russie impériale sur l’Empire Ottoman.

L’avenue Leninsky

Depuis cette avenue on accède au quartier des “Collines aux Moineaux”, avec ses splendides vues panoramiques, et à proximité de l’Université d’Etat de Moscou et du Jardin Neskouchny. L’Université de Moscou occupe une place spéciale dans le cœur de l’élite intellectuelle: un esprit romanesque y règne. Cette ville dans la ville, créée par Mikhail Lomonosov en 1755, fut l’épicentre de la pensée libérale russe. L’université est un pôle éducatif d’excellence qui forme d’audacieux chercheurs. Elle est le point culminant sur les Collines aux Moineaux, et offre une vue imprenable sur Moscou.

Des festivals de musique ont régulièrement lieu dans le Jardin Neskouchny. Les amateurs de musique s’y rendent en famille ou entre amis.

La Perspective Léninsky voit également s’aligner de grands hôtels, des instituts culturels et scientifiques, tels que l’Académie des sciences de Russie, et des grands magasins.

L’Etang des Patriarches

Le quartier de l’Etang des Partriaches est idéalement situé: cinq stations de métro, dont quatre, sont accessibles à pied.

C’est également l’un des endroits les plus romantiques et mystérieux du vieux Moscou. De nombreux luxueux appartements refaits à neuf et de style occidental sont situés autour ou à proximité de l’étang et d’un superbe parc. Les plus privilégiés disposent d’un appartement avec vue sur l’étang. Le parc est vraiment adapté pour les enfants qui viennent y jouer, pour se promener avec son chien ou faire son jogging car il est parsemé d’allées qui invitent à la promenade. L’étang des Patriarches est donc un havre de paix au beau milieu de l’agglomération urbaine et en hiver, il se transforme en patinoire.

Commentaires